Le mandat

Les missions de l’ANFA sont clairement définies dans la Convention collective nationale des services de l'automobile (accord paritaire national du 26 janvier 2011).

Ainsi, en lien avec ses partenaires, l’ANFA est chargée de :

  • mettre en œuvre la politique nationale de formation de la branche
  • développer et harmoniser les dispositifs de formation professionnelle, initiale et continue, tant au niveau national qu’au niveau régional
  • mettre en œuvre le développement de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L’ANFA, aux côtés de l’Etat, s’engage à la bonne utilisation des fonds de la formation professionnelle.

En 2010, l’ANFA a renouvelé sa Convention de coopération avec le Ministère de l’Education nationale et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Depuis 1977 en effet, l’ANFA collecte et affecte la taxe d’apprentissage et prend part au développement qualitatif de l’apprentissage.

En 2012, l’ANFA a signé sa Convention d’objectifs et de moyens (Ministère du Travail) pour une durée de 3 ans. Cette convention encadre les moyens nécessaires à l’ANFA pour mettre en œuvre, en qualité d’OPCA, la politique de formation décidée par les partenaires sociaux de la branche.

En qualité d’OPCA et d’OCTA, l’ANFA collecte donc diverses contributions : taxe fiscale, taxe d’apprentissage et contributions pour la professionnalisation d’une part et pour le développement de la formation professionnelle continue des salariés, d’autre part. En outre, elle bénéficie d’apports financiers complémentaires provenant du fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) ainsi que des pouvoirs publics dans le cadre du dispositif Compétences Emplois

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.

En savoir plus ok